Tête-à-queue en Suède à propos des « changements de sexe » chez les mineur.e.s

(…) La nouvelle politique suédoise est cohérente avec les directives récemment révisées de la Finlande, qui ont été modifiées pour donner la priorité aux interventions et au soutien psychologiques plutôt qu’aux interventions médicales, en particulier pour les jeunes sans antécédents de dysphorie de genre dans l’enfance (ce qui est actuellement le cas de figure le plus courant).(…) »

Le groupe Asian Women for Equality, basé à Vancouver, commente la tuerie commise dans des bordels de Georgie par un misogyne raciste.

« (…) Nous nous demandons, qui sont les femmes qui ont été assassinées ? Quelles forces les ont canalisées vers les maisons closes de massage d’Atlanta ? Est-ce que leurs familles et leurs ami-e-s les pleurent ? Où sont leurs enfants ?
Nous savons que 89 % des femmes qui travaillent dans l’industrie du sexe, y compris dans la prostitution de massage, veulent absolument s’en échapper. Quels étaient leurs projets pour la semaine ou l’année à venir ? Comment avons-nous pu les laisser en position aussi vulnérable ? Et maintenant, comment pouvons-nous rendre justice à leur vie et à leur mort ? (…) »

Victoire de la jeune Keira Bell contre les médecins britanniques d’une « clinique du genre »

La High Court » britannique a donné raison ce matin à une jeune femme qui avait été soumise à une « transition sexuelle » alors qu’elle ne pouvait donner un consentement éclairé à cette procédure. (https://www.dailymail.co.uk/news/article-9005007/High-Court-rules-puberty-blockers-transgender-clinics-landmark-case.html?) Analyse du jugement par le groupe de défense des droits Transgender Trend: Keira Bell : La Haute Cour rend un arrêt historique…

À l’occasion des Journées internationales contre la violence faite aux femmes, voici notre compte rendu des plus récents meurtres commis par des hommes au Québec

Femmes et enfants tuées par des hommes au Québec depuis un an   Hugo, 7 ans, et Elise Pomares, 5 ans, tués à coups de poignard le 24 octobre par leur père Jonathan Pomares, 40 ans, cuisinier dans des écoles et en instance de divorce, à Tétreaultville. Il avait fait une tentative de suicide 11…

Le féminisme ne peut pas renoncer à Beauvoir

« Nous, féministes, n’allons pas renoncer à Beauvoir, qui est un élément fondamental de notre généalogie, pas la seule, ni pour cette raison intouchable, mais celle qui a écrit un livre qui a été pour toutes les féministes ultérieures une source d’inspiration, que ce soit pour poursuivre sa ligne théorique ou pour la critiquer. »