Ce pourquoi des allié-es deviennent des TERFS

Par Olivia Broustra Version originale: « The Trans Ego: Why Allies are becoming TERFS » Texte aussi publié en français sur le blog Scènes de l’avis quotidien Bien joué. Vous avez amené un transfemme à être considéré comme suffisamment femme pour être admis dans une prison pour femmes. Vous avez mis un violeur dans une prison de…

Doublethink, le nouvel essai de Janice Raymond

« Je veux que Doublethink contribue à nous faire prendre conscience de l’emballement de l’idéologie transgenriste et de ses coûts, notamment ce qui est en jeu lorsque des hommes sont autorisés à participer à des compétitions sportives féminines et lorsque les parents ne sont pas informés des programmes scolaires qui confondent sexe et genre et qui peuvent faciliter le traitement hormonal d’un enfant sans le consentement de ses parents. Je veux que Doublethink soit lu par les lesbiennes et les féministes, mais aussi par le grand public. » (Janice Raymond)

Rien ne viendra de rien

Affiché par Rebecca Mott sur son blog, le 22 juillet 2019 Se prostituer, c’est être dans le vide. C’est rien qui n’arrive à personne. Nos corps sont interdits d’existence. Notre douleur est réduite au silence. Notre désespoir est rejeté. Même notre souvenir d’avoir été humaine est effacé. Être prostituée, c’est n’être personne. Notre voix est…

Quelles leçons de vie reçoivent les filles à l’école?

« La leçon la plus générale que les filles tirent des expériences décrites dans étude après étude est que leurs besoins, leurs droits et leurs sentiments ne sont pas importants – ou du moins, pas assez importants pour justifier une restriction de la liberté des garçons. Jusqu’à ce que nous décidions comme société que ces comportements sont intolérables, nous aurons sans doute à faire face à de nombreux autres rapports qui mettent en lumière les mêmes problèmes, font les mêmes recommandations, suscitent la même préoccupation de courte durée et sont ensuite laissés à l’abandon. »

Rebecca MOTT, en vacances!

 » Je suis une femme sortie de la prostitution, qui est maintenant abolitionniste. Je suis intéressée par l’exploration de la mémoire fragmentée et d’autres aspects de la vie au sein d’un traumatisme. J’utilise ma vie personnelle comme exemple de la violence normalisée que constitue la prostitution. C’est un énorme problème de droits humains et non un enjeu syndical. »

J.K. Rowling et la Tour de Babel

« …) Que feront-ils d’une femme qui ose utiliser son énorme plateforme pour dire la vérité, non pas avec un porte-voix, mais avec grâce, puissance et dignité, face à des cracheurs de vitriol ? Il devient évident qu’elle ne maintient sa position, qu’elle ne va pas disparaître. Plus ils se déchaînent contre elle, plus ils se révèlent, ainsi que leur tyrannie.(…) »