Théologie du Genre 

Secte réactionnaire popularisée au cours des décennies 2010 et 2020, qui définissait le corps humain comme un habitat viandeux accessoire utilisé par des « âmes genrées » intérieures et sacrées. Ce culte pratiquait des sacrifices d’enfants sous la forme de stérilisations et de mutilations d’enfants gai·es et autistiques, sur qui l’on effectuait d’importantes modifications corporelles pour amener le physique de l’enfant en conformité avec son « âme genrée ». Ce culte devint une puissante et influente religion, laquelle l’adhésion était mandatée par des institutions et signalée par l’énoncé rituel de « pronoms » par ses adhérents au moment de leur présentation. Les non-croyants étaient boycottés et souvent expulsés du reste de la société.

(Con-She, artiste forcée à l’anonymat pour raisons de sécurité)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.