Témoignage d’un homme ayant transitionné par castration

Ce qu’ils nous ont pris

Graham Linehan écrit sur son blog:
« Mes remerciements à TulipR pour m’avoir donné la permission de reposter son fil Twitter, qui se trouve ici »
Un témoignage traduit par TRADFEM.

Je veux dire à tout le monde ce qu’ils nous ont pris, ce que signifie vraiment l’irréversibilité, et ce à quoi ressemble cette réalité pour nous. Personne ne m’a jamais rien dit de ce que je vais vous dire maintenant.

Je n’ai aucune sensation dans la région de mon entrejambe. Vous pourriez me poignarder à cet endroit et je ne m’en rendrais pas compte. Toute la zone est engourdie, comme si elle était en état de choc et incapable de comprendre ce qui s’est passé, même 4 ans plus tard.

Personne ne m’a dit qu’après la castration, il restait la base du pénis, qui ne peut pas être enlevée – ce qui signifie que vous vous retrouvez avec un véritable moignon à l’intérieur qui se contracte. Lorsque vous prenez de la testostérone et que votre libido revient, vous vous réveillez avec une érection du matin, mais sans le pénis. J’aimerais que ce soit une blague.

C’est quelque chose qui ne reviendra jamais et l’une des raisons pour lesquelles je me suis fait opérer. Ma libido est morte environ 6 mois sous la thérapie de remplacement hormonale et à l’époque j’étais content d’en être débarrassé, mais maintenant, 10 ans plus tard, je réalise ce que je rate et ce que je ne retrouverai pas.

Parce que même si j’avais une libido, mon néo-vagin est si étroit et si petit que je ne serais même pas capable d’avoir des rapports sexuels si je le voulais. Et lorsque j’utilise un petit dilatateur, j’ai des poches de sensation aléatoires qui semblent seulement capter la douleur, plutôt que le plaisir.

Le plaisir que j’éprouve provient de la prostate qui a été déplacée vers l’avant et enveloppée dans les glandes du pénis, ce qui signifie que le sexe anal n’est pas possible et risque de provoquer des dommages supplémentaires.

Ensuite, il y a les rêves. Je rêve souvent que j’ai les deux jeux d’organes génitaux, dans le rêve je suis angoissé d’avoir les deux, pourquoi les deux, me dis-je? Je me dis de me réveiller car je sais que ce n’est qu’un rêve. Et je me réveille dans un cauchemar vivant.

Dans ces moments d’amnésie, lorsque je me réveille, je baisse la main vers la zone de mon entrejambe en m’attendant à quelque chose qui était là depuis 3 décennies, et ce n’est pas le cas. Mon cœur fait un bond chaque fois.

Ensuite, il y a le fait d’aller aux toilettes. Il me faut environ 10 minutes pour vider ma vessie, c’est extrêmement lent, douloureux et parce que ça dégouline, peu importe à quel point je me détends, ça va ensuite se répandre sur toute cette zone, me laissant trempé.

Ainsi, après m’être nettoyé, je découvre quelques instants plus tard que mes sous-vêtements sont mouillés – j’ai beau m’essuyer, ça dégouline lentement pendant près d’une heure. Je ne savais pas qu’à 35 ans, je courais le risque de sentir la pisse partout où j’allais.

Maintenant, j’arrive au point où je suis détransitionné et la prise de conscience que c’est permanent me rattrape. Pendant la transition, j’étais obsessionnel et profondément mal en point, je ne peux pas croire qu’ils aient été autorisés à me faire ça, même après tous les signaux d’alarme.

On ne m’a même pas demandé si je voulais congeler du sperme ou si je voulais des enfants. Dans mon état obsessionnel et de profond malaise, ils ont juste acquiescé et ne m’ont pas parlé des réalités, de ce que deviendrait ma vie.

Et enfin, il y a la dilatation, qui ressemble à une sorte de cérémonie démoniaque où vous vous empalez pendant 20 minutes angoissantes pour vous rappeler votre propre stupidité.

Ce n’est même pas la moitié de tout ça. Et ce n’est pas non plus du regret, c’est du chagrin et de la colère. J’emmerde tous ceux qui ont laissé cela se produire.

TulipR

2 réflexions sur “Témoignage d’un homme ayant transitionné par castration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.