« Save the Tomboys » prend pour cible l’idéologie du genre


(14 juin 2022) Un groupe de lesbiennes vient d’émerger dans plusieurs villes américaines avec des camions portant le slogan « Save the Tomboys ».

Des camions portant le slogan « Save the Tomboys » (Sauvez les ‘garçons manqués ») sont apparus à Los Angeles, NYC et Boston pour sensibiliser la population à l’homophobie dans le mouvement des femmes.
Un reportage d’Andreia Nobre

Un groupe populaire étasunien, Lesbians United, a fait circuler dans plusieurs villes des camions portant le slogan « Save the Tomboys » (« Sauvez les garçonnes ») afin de sensibiliser des gens à une lesbophobie croissante dans le mouvement pour l’égalité des sexes.

La récente campagne comprend trois camions, qui ont déjà circulé à Boston le 6 juin, à Los Angeles le 12 juin et à New York City les 13 et 14 juin. « Le camion de L.A. a passé la journée près du parcours de la parade de la Fierté », a déclaré T., organisatrice nationale de Lesbians United au média 4W. Elle a ajouté: « Il y aura une offensive massive de collage à Los Angeles et dans quatre autres grandes villes américaines ».

Lesbians United, une organisation exclusivement lesbienne comptant des membres partout aux États-Unis, a lancé le 1er février 2022 une campagne d’information publique intitulée « Comprendre la transition des enfants ». Cette organisation est « particulièrement préoccupée par la médicalisation de masse des ‘garçons manqués’ (tomboys), qui sont disproportionnellement susceptibles de grandir en tant que lesbiennes ».

Parlant à 4W, T. a déclaré que l’organisation a été contactée en mai 2022 par un groupe de parents inquiets de voir leurs enfants « embrigadées dans l’idéologie transgenriste. » Ces parents ont vu le site Web de Lesbians United avec leur première campagne publique, et ont écrit à l’organisation, proposant d’acheter un espace publicitaire sur un camion. Leur objectif était de mener une « campagne de guérilla de rue » pour « contrecarrer les événements de ‘fierté’ prédateurs et homophobes » qui prolifèrent au mois de juin.

« Ces parents souhaitent rester anonymes pour leur propre sécurité et celle de leurs enfants », a déclaré T. « Lesbians United s’occupe du graphisme, des messages et des médias sociaux pour la campagne #SaveTheTomboys, et les parents ont assuré la majeure partie du financement. »

« Nous nous consacrons à la lutte contre l’homophobie sous toutes ses formes, y compris le transgenrisme et le mouvement « queer », a-t-elle ajouté. « Nous défendons la santé et la sécurité des lesbiennes par le biais de campagnes d’information publique, en ligne et hors ligne. »

Tant Lesbians United que les parents qui ont parrainé la campagne #SaveTheTomboys croient en l’importance de sensibiliser le public à « la médicalisation outrancière des enfants et des adolescents qui dérogent pas aux stéréotypes sexuels ». L’organisation planifie déjà d’autres projets pour cette année, qui comprendront « deux autres campagnes de médias sociaux, un cours réservé aux lesbiennes sur la conception de sites Web, et une revue de la littérature existante sur les inhibiteurs hormonaux ». L’immense charge de travail pour ces campagnes et les réactions positives reçues font que Lesbians United a même commencé à lancer un appel aux bénévoles.

Lesbians United a été fondée par une « femme au foyer lesbienne, une travailleuse de la santé et une informaticienne », qui se font appeler T, P et C, pour protéger leur identité.

« Il existe un nombre considérable de bons parents qui sont terrifiés pour leurs enfants et qui ont été intimidé.es et réduit.es au silence », déclare T., organisatrice nationale du groupe et ancienne universitaire qui a passé plus d’une décennie à combattre « l’homophobie postmoderniste » dans les universités américaines. « Nous sommes contactées encore et encore par des parents qui nous disent : ‘Ma fille est probablement lesbienne, et elle est prise dans cette idéologie, et j’essaie de la tenir à distance des suppléments hormonaux ». Ces parents ne sont pas homophobes. Ils seraient heureux de se retrouver avec une fille lesbienne en bonne santé. »

Une autre membre fondatrice, P, une travailleuse de la santé qui est maintenant leur directrice des médias sociaux, dit que les filles qui sont médicalisées en ce moment lui rappellent sa jeunesse. « Sauf que moi, ajoute-t-elle, on m’a permis de grandir dans mon propre corps. » La développeuse web du groupe, C., elle aussi membre fondatrice, a déclaré qu’en 2019, elle a subi des pressions de la part de ses employeurs, de ses collègues et de ses amis pour qu’elle subisse une « transition » parce qu’elle est « non conforme au genre ». Depuis lors, a-t-elle dit, elle a été « régulièrement pointée du doigt par des gestionnaires, des instructeurs et des inconnus au hasard. »

« J’en ai assez que les lesbiennes subissent les dommages collatéraux de cette guerre culturelle », a déclaré C. « Je suis fière de participer à la diffusion de ce message. »

S’adressant à 4W, la porte-parole du groupe a déclaré : « La plupart des lesbiennes du monde entier s’opposent aux abus sexuels, aux expérimentations médicales et aux thérapies de conversion – tout ce que représente les lettres ‘TQ+’ dans l’acronyme « LGBTQ+ ». Jusqu’à présent, nos voix ont été noyées par les lobbyistes, les organisations à but non lucratif et les sociétés qui s’arrogent l’acronyme ‘LGBTQ+’. »

« Lesbians United est ici pour remettre les pendules à l’heure. Il est temps que Big Med et Big Pharma cessent de violenter des jeunes en notre nom », a-t-elle ajouté.

Voulez-vous mettre fin à la « folie du genre » ? Aidez-nous à écrire des reportages à ce sujet !

4W est en mesure de payer notre personnel et nos rédactrices, toutes des femmes, grâce au soutien de notre auditoire sur la plate-forme Patreon.

Version originale: « Lesbian Grassroots Group Hits US Cities with ‘Save the Tomboys’ Trucks » https://4w.pub/save-the-tomboys/

Traduction: TRADFEM

Lectures recommandées:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.