Une clarification des principes féministes et de l’intersectionnalité

L’on peut cosigner cette déclaration à l’adresse ci-dessus.


Nous, les organisations et personnes soussignées, originaires du monde entier, avons rédigé cette déclaration parce que nous sommes préoccupées par le fait qu’une initiative visant à soutenir l’inclusion et l’intersectionnalité dans le mouvement des femmes soit utilisée pour promouvoir la prostitution en tant que travail. La notion selon laquelle « le travail du sexe est un travail » est, selon nous, fondamentalement incompatible avec les valeurs énoncées dans une déclaration intitulée « L’affirmation des principes féministes » qui prétend s’opposer à l’exploitation et à la discrimination sous toutes ses formes.

Nous savons que le commerce du sexe s’attaque systématiquement à la pauvreté et nuit de manière disproportionnée aux femmes de couleur, aux enfants, aux transfemmes et à d’autres communautés marginalisées. Tout effort visant à légitimer ce commerce comme une alternative à l’éducation et à l’emploi va à l’encontre de notre objectif collectif à long terme d’égalité des sexes. La prostitution est une expression claire des systèmes de pouvoir patriarcaux qui continuent à nous opprimer. Nous convenons que la norme hétérosexuelle masculine a conduit à l’oppression systémique et à la discrimination structurelle des femmes et de toute personne qui ne se conforme pas au statu quo et le menace. Une norme universelle, basée sur des principes véritablement intersectionnels, reconnaît la riche diversité de l’humanité plutôt que de perpétuer des stéréotypes et des rôles de genre socialement construits et nuisibles qui soutiennent et promeuvent l’inégalité des sexes et des genres. Nous devons reconnaître que le privilèege masculin d’accès au corps des autres est caractéristique de l’esclavage, du colonialisme et d’autres formes de racisme, de génocide et de domination. Le système de la prostitution est contraire à l’égalité.

Nous réaffirmons donc les principes féministes de l’universalité des droits humains, de la non-discrimination et de la liberté de toute violence, ainsi que la compréhension que les droits humains sont inhérents à chaque personne, indépendamment de son sexe ou de son genre. Nous rejetons l’inclusion de la prostitution comme objectif de l’égalité des sexes. Nous luttons collectivement pour un monde sans prostitution dans lequel tous les êtres humains se voient garantir le droit à l’égalité socio-économique, à la santé, à la dignité et à une vie libre de violence. Telle est la vision féministe que nous nous efforçons d’actualiser.

Traduction: TRADFEM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.