CAMPAGNE DE SOCIOFINANCEMENT D’UN SOUTIEN AUX FEMMES VICTIMISÉES PAR UN TRANSACTIVISTE EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

Adaptation d’un appel du SISTER SOLIDARITY FUND

Ce fonds de solidarité servira entièrement à aider les femmes traumatisées par le processus engagé contre elles par un dénommé Jonathan (Jessica) Yaniv au Tribunal des droits de la personne en Colombie-Britannique  (INFORMATION: https://bit.ly/2LBYa8O)

Au printemps 2018, plusieurs femmes ont été nommées dans une plainte déposée au Tribunal des droits de la personne de la C-B pour avoir refusé d’épiler à la cire des organes génitaux masculins. Certaines des plaintes ont été abandonnées après un règlement financier à la satisfaction du plaignant; d’autres l’ont été dès que les intimées ont retenu les services d’un avocat.

En juillet 2019, le Tribunal a commencé à faire comparaître les femmes restantes à la barre pour défendre leurs droits. Elles sont représentés bénévolement par un cabinet d’avocats à but non lucratif, le Justice Centre for Constitutional Freedoms (JCCF)(http://JCCF.ca).

Beaucoup de ces femmes sont des immigrantes à faible revenu, travaillant à partir de chez elles pour joindre les deux bouts. Tout en maintenant leur confidentialité, nous aimerions partager leurs propres points de vue:

– SP de Clayton Heights a expliqué qu’elle n’avait aucune formation en épilation d’organes génitaux masculins. Elle a allégué s’être sentie harcelée par JY après lui avoir refusé ce service.

– MDS a refusé cette demande de service parce qu’elle craignait pour sa sécurité; elle a fermé son entreprise après l’échange avec JY.

– BH a refusé pour des raisons de sécurité et de religion. Cette immigrante sikhe travaille chez elle, où vivent aussi ses jeunes enfants.

– SG, immigrante punjabi qui a également refusé d’effectuer ce service pour des raisons religieuses et de sécurité, se rendait chez ses clientes en voiture et le domicile de JY se situait en dehors de son rayon de travail. Elle a expliqué qu’elle pourrait se perdre. Depuis le début de l’affaire, elle souffre d’épilepsie et éprouve des difficultés émotionnelles .

Ill women warned you

Ces plaintes et les procédures ont eu de lourdes conséquences pour toutes ces femmes, entraînant des risques de fermeture d’entreprises, de difficultés financières et émotionnelles… tout cela parce qu’elles ne veulent pas être forcées par l’État à fournir un service pour lequel elles sont non formées, non équipées et mal à l’aise de fournir. Ce fonds vise à aider ces femmes à se remettre sur pied et à leur donner des moyens de survie.

Nous sommes en contact direct avec les avocats du JCCF qui ont accepté cette démarche de sociofinancement et nous fourniront les informations nécessaires à la distribution des fonds à ces femmes. Ils leur transmettront également vos messages de soutien.

Le 21 juillet, nous sommes toujours à la recherche de femmes placées dans cette situation et qui ne sont pas représentées par le JCCF.

Ce fonds est pour vous.

Nous cherchons à percevoir 5 000 dollars par femme ciblée par cette poursuite. Notre plan est de donner 25 000 dollars aux femmes représentées par le JCCF (5 femmes sur 14 impliquées). L’argent restant sera versé dans un fonds destiné aux femmes qui ne sont pas représentées par ce cabinet d’avocats. Si vous êtes une de ces femmes, veuillez nous contacter ou contacter les avocats dès que possible. Votre contact avec nous ne sera en aucun cas considéré comme une tentative d’engager d’autres procédures judiciaires.

Tous les fonds restants en notre possession six mois après la clôture de cette campagne seront intégralement versés à l’organisme Vancouver Rape Relief Centre.

Notez que, depuis la publication de la présente campagne, JY demande au tribunal d’augmenter la somme qu’il réclame de chaque femmes à 8 000 dollars.

L’adresse de cette campagne de sociofinancement est: https://www.gofundme.com/8k7ty4-sisterprotection-fund 

Si vous souhaitez faire un don directement au fonds de défense juridique, le lien est ici: (https://www.jccf.ca/donate-to-jccf/).

Pour en savoir plus sur  cette affaire, consultez les liens ci-dessous:

MEGHAN MURPHY:  https://tradfem.wordpress.com/…/les-femmes-vous-avaient-pr…/

CHELSEA B: https://www.feministcurrent.com/2019/07/21/human-rights-case-will-determine-if-the-state-can-lawfully-compel-a-woman-to-wax-biological-male-genitals/

https://www.thepostmillennial.com/the-truth-about-jessica-…/ 

As absurd as it is, the Jessica Yaniv case has serious implications

https://spectator.us/yaniv-scandal-end-product-trans-activism/?fbclid=IwAR1Ulvk-Qezom-55AZUEXcjInntA8V2E6qjnFBT4WwEjXGYUdm-qW06omMU

https://www.thepostmillennial.com/there-are-only-losers-in-the-sad-saga-of-jessica-yaniv/

Traduction: TRADFEM

Faites circuler dans votre réseau SVP.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.